Votre enfant est déjà inscrit à une école du CECCE ? Votre enfant n'est pas encore inscrit à une école du CECCE ?
A+  A-
  • École élémentaire catholique
  • d'enseignement
  • personnalisé Lamoureux
  • (613) 731-3713
  • 2540, av. Kaladar
  • Ottawa (ON) K1V 8C5
Nous joindre   

Principes de l'enseignement personnalisé

L’enseignement personnalisé, son but et ses principes

L’enseignement personnalisé, son but et ses principes

Son but

Le but de l’enseignement personnalisé est de rendre l’élève

responsable de son apprentissage

en lui offrant une possibilité de s’engager

dans son travail scolaire d’une façon de plus en plus autonome.

Le but de l’enseignement personnalisé est de rendre l’élève responsable de son apprentissage en lui offrant une possibilité de s’engager dans son travail scolaire d’une façon de plus en plus autonome. On parle ici d’une pédagogie de l’autonomie, l’autonomie se traduisant par  apprendre à apprendre  et la responsabilité par apprendre à être. Le moyen pour l’atteindre est l’apprentissage. Bref, c’est s’apprendre à apprendre pour la vie.

Ce but est en conformité avec le curriculum de l’Ontario puisque dans tous les programmes-cadres on définit le rôle de l’élève comme suit : « L’élève est responsable de son apprentissage. (…) … apprendre à réfléchir à ses apprentissages, à en assumer la responsabilité et à être l'artisan de son succès doit faire partie de l'éducation de tout élève.

Ses principes

La démarche pédagogique de l’enseignement personnalisé s’appuie sur huit principes.  Ils sont présentés tels qu’écrits par les pédagogues des premières heures de la mise en œuvre de l’enseignement personnalisé.

Chaque enfant vaut pour lui-même 

L’enfant est une réalité unique; cela se prouve biologiquement et psychologiquement. Chaque enfant a son rythme de travail, son rythme de mémorisation. Chaque enfant a son rythme de maturation et ses périodes sensibles.  Tous les psychologues, tous les médecins et toutes les enseignantes et tous les enseignants reconnaissent que les individus se présentent à eux selon des différences individuelles. Tous les parents vivent avec cette réalité dans leurs familles : « Il n’y a en pas deux pareils! ».

L’esprit de l’enfant se développe par lui-même

L’esprit d’un enfant est dynamique,  il a sa propre vie, il peut  avancer tout seul. L’esprit de l’enfant cherche à se développer : croyance fondamentale. L’esprit cherche à organiser son cheminement. L’esprit de l’enfant est plus attentif à la qualité de son cheminement qu’à la quantité du savoir qu’il vise. C’est le processus par lequel l’enfant parvient au savoir qui est son développement.

Les principes de l’enseignement personnalisé

Chaque enfant vaut pour lui-même.

L’esprit de l’enfant se développe par lui-même.

Les vues d’ensemble sont essentielles tout au long de l’apprentissage.

Le savoir est organisé.

L’esprit de l’enfant cherche à se développer et à se nourrir

par ce qui l’entoure.

L’éducation à la liberté se construit par la maîtrise.

Un enfant peut plus.

Il faut « plonger » l’élève dans un silence qui apaise.

 

Les vues d’ensemble sont essentielles tout au long de l’apprentissage

L’apprentissage des données d’une discipline donnée se fait par activités de travail observable et mesurable plutôt que par volume et enseignement. Cela permet une structuration « visible » à celui qui apprend. À mesure que l’esprit est capable, l’élève est amené à conceptualiser ce qu’il a appris dans l’ensemble de la discipline.  L’essai de « voir » les divers éléments d’une discipline permet à l’esprit de l’élève d’acquérir une autonomie.

Le savoir est organisé 

Il y a une cohérence dans l’organisation du savoir. S’il y a choix par l’élève des activités à faire, il y a organisation, structure, progression à l’intérieure de la discipline. Ce choix est dicté par la disposition de l’élève face à la matière. Pour assimiler les éléments d’une matière, on ne peut pas partir par n’importe quel bout, ni aller n’importe comment. L’organisation interne d’une matière s’impose à un esprit qui se développe.

L’esprit de l’enfant cherche à se développer et à se nourrir par ce qui l’entoure

Selon Maria Montessori « L’esprit de l’enfant est absorbant » « L’esprit fait sa chair mentale à partir de ce qui l’entoure ». Il faut soigner particulièrement le cadre (le milieu de l’élève) car c’est par ce milieu qu’il va organiser sa personnalité. C’est par le milieu que l’élève par lui-même, va accéder à un certain nombre de valeurs. Il faut donner à l’élève le meilleur milieu possible : instruments, climat, aspects physiques, relations …

L’éducation à la liberté se construit par la maîtrise 

La liberté s’exerce dans la possibilité de choisir entre un certain nombre de biens. L’éducation à la liberté a des exigences : la maîtrise musculaire (capacités d’action et d’adaptation de l’enfant à l’environnement physique et social)et la maîtrise de soi. L’éducation musculaire (Hélène Lubienska de Lenval) permettra à l’élève de respecter les choses, de respecter les êtres en tout en développant une maîtrise de soi. La maîtrise de soi permettra à l’élève d’être libre.

Un enfant peut plus 

C’est une conviction fondamentale que, peu importe le niveau de l’enfant, peu importe ses erreurs, il peut davantage. L’idée qu’on se fait d’un enfant, lui donne la pensée de la manifester, de la crier. Si nous ne croyons pas que l’enfant peut plus, nous ne pourrons pas développer les capacités qui pourraient émerger par notre concours. Les résultats du travail chez l’enfant ne sont pas seulement en rapport avec ce qu’il est, mais aussi en fonction de ce qu’il croit pouvoir être. Nous devons croire que l’enfant est une personne et qu’une personne peut étonner.  D’où l’attitude de l’enseignante ou de l’enseignant pour faire émerger de l’enfant ce qu’il a de meilleur.

Le silence qui apaise 

Il faut « plonger » l’élève dans un silence qui apaise. Moins d’enseignement collectif : l’élève se décontractera, sera moins fatigué et il sera moins énervé.  Il faut vivre dans un silence qui rende disponible, attentif, qui mette en présence l’esprit à son monde ambiant.  Le silence fait surgir le langage intérieur, il rend attentif à écouter et à répondre. La pédagogie du silence est synonyme de la pédagogie divine. Le silence met sur le chemin de soi-même et sur le chemin des autres en développant la personnalité en état « d’attente ».  La pédagogie « silenciée » rend les élèves en état de capacité à entrer en communication avec Dieu.

  • Restez connectés avec notre école

IMPORTANT: Votre école de secteur doit être validée par l'administration de l'école. Cliquez ici pour vérifier votre admissibilité au transport.

© Tous droits réservés 2018. CECCE - Conseil des écoles catholiques du Centre-Est. | Administration
Hébergé par : Impeka

Bien que le site web de l'école n'est pas traduit, il est possible de faire traduire ce site par Google en choisissant la langue que vous désirez dans le menu déroulant.

Although this website is in French only, it is possible to use this drop down menu to choose a language and have it automatically translated by Google.

While our Board and our schools offer services in French, we try our best to accommodate English-speaking parents and members of the school community.

For registration information, please contact the school board's Family Welcome Office at 613 746-3837 or toll free at 1 888 230-5131 extension 3837.